Poppy Appeal

Vous avez sans doute remarqué que depuis plusieurs semaines « fleurissaient » des coquelicots sur certaines personnalités britanniques ?

Le coquelicot en papier, porté au Royaume-Uni (sauf en Écosse) chaque année de fin octobre jusqu’au 11 novembre en échange de dons pour soutenir les familles des soldats morts ou blessés au combat, apparait des la fin de la première guerre mondiale d’après l’allégorie du poème In Flanders Fields de 1915 sur la sanglante seconde bataille d’Ypres.

Au champ d’honneur

Au champ d’honneur, les coquelicots
Sont parsemés de lot en lot
Auprès des croix; et dans l’espace
Les alouettes devenues lasses
Mêlent leurs chants au sifflement
Des obusiers.

Nous sommes morts
Nous qui songions la veille encore
À nos parents, à nos amis,
C’est nous qui reposons ici

Au champ d’honneur.
À vous jeunes désabusés
À vous de porter l’oriflamme
Et de garder au fond de l’âme
Le goût de vivre en liberté.

Acceptez le défi, sinon
Les coquelicots se faneront
Au champ d’honneur

Adaptation française du poème In Flanders Fields de John McCrae par Jean Pariseau.