Rayon d’action des chasseurs alliés en Europe

Les raids de bombardiers diurnes sur l’Allemagne posent un problème très rapidement aux alliés, l’autonomie en carburant des avions…Non pas pour les bombardiers mais pour l’escorte composée de chasseurs.

En effet les bombardiers sont vulnérables aux tirs de barrage de la Flak allemande et de ses chasseurs qui doivent intercepter à tout prix les bombardiers, les pertes sont énormes. Il faut donc une escorte permanente des formations de bombardiers.

Ces raids avec escorte sont donc limités par le rayon d’action des chasseurs et ne peuvent opérer au cœur de l’Allemagne qu’à partir de novembre 1943 avec le Lockheed P38 Lightning.
Décembre 1943, le très performant North America P-51 Mustang et son rayon d’action de plus de 1000 kilomètres apportera la solution à cette problématique.

Rien ne se perd tout se transforme

Les cartes d’évasion en soie sont de nos jours négociées à prix d’or.

Mais à la fin de la guerre, des milliers de cartes inutilisées ont été vendues dans des magasins et les femmes britanniques, toujours aux prises avec une pénurie de tissus en raison du rationnement de la guerre, les ont achetées pour fabriquer des vêtements, des sous-vêtements, des robes…

Le coin lecture : Infographie de la seconde guerre mondiale

Infographie de la seconde guerre mondiale – Édition Perrin – Dirigé par Jean Lopez.

Un ouvrage qui s’articule sur de l’infographie moderne particulièrement efficace pour rapidement comprendre et assimiler les données, les chiffres essentiels du dernier conflit mondial.

J’insiste sur l’efficacité de cet ouvrage, dans un texte les chiffres sont souvent enfouis et pas forcément comparables facilement avec d’autres valeurs, mais ici c’est totalement l’inverse, la pertinence des chiffres comparés sous forme de graphiques et autres histogrammes est flagrante.

Ce livre est une très bonne idée, à posséder dans sa bibliothèque.

Infographie de la seconde guerre mondiale

 

La lune de miel d’Ernest Kreiling

Photographie Life Magazine

Ernest Kreiling était staff-sergeant  au 114ème régiment d’infanterie de la 44ème division d’infanterie US.

En 1947, il revisite les champs de bataille en Lorraine avec sa femme à vélo. Le photographe du magazine LIFE Anthony Linck a suivi le couple et a documenté leur bien étrange lune de miel.

 

https://www.bygonely.com/honeymoon-in-battlefields-of-wwii/