Memorial Day

le Memorial Day rend hommage à tous les membres des forces armées des Etats-Unis morts au combat sur tous les théâtres d’opérations pour toutes les guerres.

Il a lieu le dernier lundi du mois de mai de chaque année.

Le partage c'est la liberté

Adolf Diekmann – La fin d’un bourreau

Le SS sturmbannführer Adolf Diekmann ne vous dit peut-être rien❓
il repose presque anonymement parmi 21221 autres militaires allemands.
Il commandait le 1️⃣er bataillon du 4️⃣e régiment de Panzergrenadier « Der Führer » de la 2️⃣eme SS-Panzer-Division.
Vous ne voyez toujours pas ❓
La 2️⃣eme SS-Panzer-Division est plus connue sous l’appellation Division « Das Reich » ❗️
Voila nous y sommes, devant la tombe du bourreau d’Oradour-sur-Glane où 643 personnes ont été assassinées le 10 juin 1944.
Il mourra lors de la bataille de Normandie le 29 juin 1944 et échappera en quelque sorte à son crime…
🔎 Pour la petite histoire, son compagnon de pierre tombale, le grenadier Georg Bossl est mort le 9 juin 1944, le même jour que le massacre de Tulle également orchestré par la « Das Reich »…
⏳Ne jamais oublier ⌛️
Le partage c'est la liberté

Le baron noir – Michael Wittmann

Hauptsturmführer Michael Wittmann, l’un des plus redoutables chefs de chars de la Seconde Guerre mondiale, avec plus de 130 destructions de chars et 130 destructions de canons.


Il meurt au combat à bord du panzer Tigre numéroté 007 le 8 août 1944 en Normandie avec son équipage composé de l’Untersharführer Heinrich Reimers, de l’Untersharführer Karl Wagner, du Sturmmann Günther Weber et du Sturmmann Rudolf Hirschel.

Le partage c'est la liberté

Musée de la Résistance Nationale : la résistance par les ondes !

POSTEs TSF pour ecouter la BBC

🔊Quatre coups de gong, « sourds comme les battements d’un cœur »

📢« Ici Londres » : l’indicatif sonore de la BBC en guerre, qui accompagne l’émission « Les Français parlent aux Français », devient un symbole de cette guerre mentale, qui double la guerre des armes.

📻 En dépit des interdits, les Français prennent l’habitude d’écouter les émissions en langue française diffusées par les Alliés et la France libre sur la BBC, Radio-Moscou ou Radio-Brazzaville.
📰 Des tracts et des journaux alliés sont également largués au-dessus de la France : Le Courrier de l’Air et la Revue de la presse libre conçus par le Special Operations Executive (SOE) à partir de décembre 1940 ;

🇺🇸 L’Amérique en guerre rédigé par l’Office of War Information (OWi) depuis l’entrée dans le conflit des États-Unis, le 8 décembre 1941.

🇫🇷 A partir de 1942, la France libre se dote d’un Comité exécutif de propagande qui coordonne la communication avec
la Résistance intérieure et organise la diffusion de ses propres productions.
Nouvelles des différents théâtres d’opération, mots d’ordre ou d’espoir, ces informations diffusées par les airs et les ondes alimentent la presse clandestine et contribuent à la bataille de l’opinion face à la propagande allemande et vichyste.

LE BEBE PESE LOURD
⚖️ Pesant plus de 13 kg, encombrant et d’un réglage complexe, cet émetteur-récepteur conçu en 1942 par le SOE britannique (Special Operations Executive) est alors le modèle le plus puissant, capable de transmettre dans un rayon supérieur à 800 km – de Lyon à Londres, de Marseille à Alger.
🧳 La valise comprend un récepteur, un émetteur, un adaptateur, une boîte pour les pièces de rechange, un écouteur, le manipulateur pour le morse et les fils d’antennes.
🪂 Le parachutage de cette valise sur le
terrain de Rouffignac à Magnac-Bourg (Haute-Vienne) au début de l’année 1944 a été annoncé par le message « Le bébé pèse lourd ».

UN PETIT BISCUIT ?
📻 Ce poste récepteur de petit format MCR pour Miniature Communication Receiver doit son surnom de « biscuit » (Radio Biscuit Tin Radio) au fait qu’il est généralement caché dans une boîte à gâteaux.
🎙📝Il permettait de recevoir les messages codés émis sur la fréquence de la BBC.
🇬🇧Il a été fabriqué par la société anglaise Philco Radio pour le SOE entre 1943 et 1944.
🍃🔋⏱Assez léger, il fonctionne au moyen de piles et dispose d’une autonomie d’une trentaine d’heures.
🌳Il est particulièrement adapté aux zones faiblement électrifiées comme celles des maquis.

⬇️ Cet exemplaire à été parachuté à Lyons-la-Forêt (Eure) et était destiné au colonel Camille Perrey, commandant l’Organisation de résistance de l’Armée (ORA) du Calvados, dans la perspective du débarquement allié du 6 juin 1944.

(Source :MRN/Musée de la Résistance Nationale – https://www.musee-resistance.com)
Le partage c'est la liberté

Musée de la Reddition de Reims

 

Le lycée Roosevelt n’est pas un lycée comme les autres…

Le lycée Roosevelt aujourd’hui

 

En effet, le SHAEF s’installe lors des derniers mois de 1944 à Reims dans un collège d’enseignement technique dans le plus grand secret… Les murs de la pièce la plus importante, la War Room, sont tapissés de cartes des différents théâtres d’opérations. Nous ressentons immédiatement que des décisions capitales ont été prises dans cette pièce !

The War Room, lieu de la signature de l’acte de reddition des Armées du 3ème Reich le 7 mai 1945 à 2h41 du matin pour une cessation des combats le 8 mai à 23 h01.

 

C’est à cet endroit même, le 7 mai 1945 à 2h41 du matin, que les Armées allemandes capitulent ! Les combats doivent cesser le 8 mai 1945 à 23h01, c’est à dire dans un peu moins de 48 heures ! C’est la fin de la seconde guerre mondiale en Europe…

 

 

Fac-similé de l’acte de capitulation des Armées du 3ème Reich et képi du général François Sevez qui représentait la France en tant que témoin lors de la signature de l’acte le 7 mai 1945.
Entrée du musée de la Reddition

 

Le partage c'est la liberté

Opération Fortitude : Juan Pujol Garcia

Juan Pujol Garcia, Alias Garbo, était un agent double oeuvrant pour les alliés et plus particulièrement le Mi5 anglais depuis Londres.
Pour les allemands il porte le nom de code Arabel et les informent des préparatifs du débarquement imminent en Normandie.
Le tour de force de cet agent hors pair est d’avoir donné des informations qui paraissaient correctes mais finalement inutiles et erronées aux allemands.
Ils y croient s’y bien que les allemands le décorent de La Croix de Fer…
Il reçoit également la Victoria Cross de la part des britanniques , chose compréhensible puisqu’il travaillait vraiment pour eux.
Quelques années après la guerre il disparaît en Afrique. Apparemment mort…
Lors des années 80 il est retrouvé par un journaliste en Amérique du Sud bien vivant.
Sacré Garbo !

Le partage c'est la liberté

Zerstörergeschwader 26 « Horst Wessel »

Escadrille de chasseurs lourds « bomber destroyers ».

Zerstörergeschwader 26 « Horst Wessel »

Fin 1943, les raids de bombardiers alliés deviennent un problème majeur pour l’Allemagne.
Comment stopper ces forteresses volantes efficacement ?

Pourquoi ne pas équiper des Messerschmitt Me 410 avec un canon de gros calibre ? Un canon de 50 mm par exemple ?
Prenons donc un canon de char Panzer III de 850 Kg, modifié pour un chargement automatique d’environ 15 coups et installons le dans le nez de l’appareil…
Et voici le Me 410 U4 avec son Rheinmetall Bordkanone 5 !

Le résultat ? La cadence de tir n’est pas fameuse, environ 5 coups et le canon est enrayé et il ne faut pas espérer mettre un coup au but à plus de 400 mètres…

D’autres appareils comme le Me 262 ont aussi été équipés de ce genre de canon mais simplement en tant que prototypes ou en trop petites séries.

les machines équipées de roquettes qui arriveront plus tard auront un bien meilleur résultat…

Le partage c'est la liberté

2 septembre 1945 – Cuirassé USS Missouri – Baie de Tokyo – Japon.

2 septembre 1945 –  USS Missouri Baie de Tokyo Japon.

Capitulation du Japon impérial. Fin de la seconde guerre mondiale.

Le général Douglas MacArthur signe l’acte de capitulation avec plusieurs porte-plumes noirs sauf un Parker de couleur rouge… Deux seront offerts immédiatement aux généraux qui avaient capitulé aux Philippines et à Singapour présents derrière lui sur la photographie. le rouge était celui de Jean, l’épouse de MacArthur.

Le partage c'est la liberté

Wanderzirkus Rosarius

Wanderzirkus Rosarius !

1943, Le cirque ambulant Rosarius était une escadrille allemande volant sur des appareils alliés capturés.

Voler sur une forteresse volante B-17, sur un P-51 Mustang ou un Spitfire en apprenait beaucoup aux chefs d’unités de la Luftwaffe sur les performances des appareils ennemis et des tactiques de combat utilisées par les allies…

Des contres mesures techniques et tactiques pouvaient dès lors être mises au point efficacement.

On peut reprendre une citation de Sun tzu vieille de plus de 2000 ans pour résumer l’adn même de cette escadrille :

« Connaissez l’ennemi et connaissez-vous vous-même ; en cent batailles vous ne courrez jamais aucun danger. »

P-51, Spitfire, B-17 aux couleurs du 3ème Reich…
Le partage c'est la liberté

Nod-Sur-Seine

Sur les pas de l’Armée française : C’est ici même, le 12 septembre 1944, que la 2ème DB débarquée à Utah Beach le 1 août et la 1ère DFL débarquée le 15 août en Provence, effectuent leur jonction ! 🇫🇷🤝🇫🇷

Le partage c'est la liberté