Le coin lecture : Le soldat oublié

 

Je suis d’avis de m’intéresser aussi bien aux récits du « camp des vainqueurs « que ceux des vaincus, en effet derrière une cause, une doctrine, un ordre, il y a des Hommes qui se heurtent aux horreurs de la guerre… Pour avoir une idée globale d’un conflit il faut en étudier les différentes parties. Cependant, Le recul est indispensable pour ne pas tomber dans le piège des interprétations, confusions, fausses idées de ses auteurs. Cela reste un fabuleux voyage historique ! Bonne lecture à vous.
Aujourd’hui je vais vous parler du Soldat oublié aux éditions Robert Laffont. Le Soldat oublié est un récit autobiographique de Guy Sajer (de son vrai nom Guy Mouminoux).
En 1942 Guy a 17 ans, de père français et de mère allemande, il vit en Alsace et se retrouve en tant que malgré-nous enrôlé dans l’armée allemande, direction le front de l’est… Son récit est particulièrement intéressant. En effet avec ses mots à lui il nous raconte la vie, la mort des soldats au plus près des combats souvent dans un environnement nous laissant croire à la fin du monde. Un témoignage incontournable, à lire absolument !
Extrait page 373 : « Devant l’énorme ouragan, chaque fois que la fuite sera possible, nous la prendrons. Mais souvent elle ne l’est pas. Les héros sans gloire vont alors faire preuve d’une force supérieure à celle de l’assaillant. On ne combat plus pour Hitler, on ne combat plus pour le national-socialisme ni pour le troisième Reich, même plus la fiancée, la mère ou la famille, qui plient sous les villes ravagées par les bombes. On va se battre pour une chose honteuse mais tellement plus forte que toutes les doctrines ! On va se battre pour soi-même. Pour essayer de ne pas crever, malgré tout, dans un trou de boue ou de neige. Comme le rat acculé au fond d’une cave qui n’hésite plus à sauter à la figure de l’homme à la taille démesurément plus importante que lui. Foutus pour foutus, notre terreur va se transformer en une forteresse de désespoir contre laquelle l’idée du communisme des soldats rouges va avoir fort à faire.”
Le soldat oublié.
Guy Sajer « malgré nous » Gross Deutschland division.

 

Le partage c'est la liberté

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.