Le coin lecture : Mes oiseaux de feux

Je suis d’avis de m’intéresser aussi bien aux récits du « camp des vainqueurs « que ceux des vaincus, en effet derrière une cause, une doctrine, un ordre, il y a des Hommes qui se heurtent aux horreurs de la guerre… Pour avoir une idée globale d’un conflit il faut en étudier les différentes parties. Cependant, Le recul est indispensable pour ne pas tomber dans le piège des interprétations, confusions, fausses idées de ses auteurs. Cela reste un fabuleux voyage historique ! Bonne lecture à vous.

Aujourd’hui, nous allons nous intéresser à ce jeune belge, Charles Demoulin, et à ses oiseaux de feux !
Son livre autobiographique raconte son choix d’engagement dans l’aviation alliée malgré d’innombrables difficultés, il les surmontera toutes !
Pilote de Typhoon, abattu six fois par la Flak, une épopée particulièrement incroyable dans une Europe enflammée par la guerre totale. Au même titre que Clostermann ou Galland, Demoulin est à lire sans le moindre doute !

Comme extrait, la première page de son livre, il n’y a rien à écrire de plus :

« Aussi longtemps que l’humanité trouvera des êtres d’exception, volontaires et chevaleresques pour défendre la liberté, au prix du sacrifice ultime, le monde gardera un certain espoir de lendemains qui chantent. »

Charles Demoulin

 

Le partage c'est la liberté

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.