Système de visée Norden

Lors de la seconde guerre mondiale, le largage des bombes sur un objectif n’était pas aussi aléatoire ou rudimentaire  qu’on pourrait le penser, bien au contraire !

Norden installé dans un B-29 Mitchell

En effet dès 1942 les bombardiers américains Boeing B-17 sont équipés d’un viseur mis au point par Carl Norden. Ce Viseur grâce à son calculateur analogique, de son télescope et de ses gyroscopes de stabilisation permet de calculer précisément la vitesse de déplacement de l’avion (Calcul de la vitesse par rapport à un point fixe au sol, ce qui permet également dans déduire les vents contraires et donc de savoir quand précisément larguer les bombes par rapport à l’altitude indiquée sur les instruments de bord). Le viseur Norden a la particularité de prendre le contrôle de l’avion via son pilote automatique pour le guider précisément sur la cible et de déclencher lui-même le largage des bombes au bon moment, enfin en théorie…

La précision attendue est de l’ordre d’une trentaine de mètres ! La réalité d’utilisation en est malheureusement dix fois moins précise, se situant plus proche des 300 mètres… Au mieux !

Ces résultats étant peu convaincants, il est décidé de l’utiliser avec un « Master bomber » : le bombardier de tête est le seul à utiliser le viseur Norden et des lors qu’il largue ses bombes, les autres bombardiers en font de même sans autre vérification… Tout repose donc sur ce maitre bombardier, mais si une erreur est commise ou un problème technique se produit, les conséquences peuvent être terrible pour les « gens d’en bas » ! Comme par exemple lors du bombardement de Chartres le 26 mai 1944 où le premier bombardier B-26 Marauder largue ses bombes après être touché par des tirs de la Flak allemande, les autres bombardiers en feront de même pensant être sur l’objectif … Ou en Normandie lorsque le « master bomber » perd le fonctionnement de l’un de ses moteurs et doit larguer ses bombes pour s’alléger, les bombardiers qui suivent largueront leur cargaison de mort sur les troupes alliées…

Le viseur Norden reste un instrument classé top secret si bien que les instruments Norden sont démontés à chaque vol et mis au secret, de plus les équipages ont ordre de le détruire si l’appareil devait s’écraser en territoire ennemi !

Ce type de viseur sera utilisé jusqu’à la guerre du Vietnam.

Note « Top Secret » sur la destruction du Norden
Note « Top Secret » sur la destruction du Norden
Le partage c'est la liberté