Une partie de baseball ?

Comment faire oublier temporairement la dure réalité de la guerre aux boys américains pendant leurs journées de repos ?

Quoi de mieux que le sport et surtout le baseball pour remonter le moral du GI !

Des matchs officiels seront également organisés entre différentes unités.

La logistique de l’armée américaine fournira plusieurs milliers de kit de baseball, Soft-Ball, mais aussi gants de boxe et autres ballons de football aux troupes sur tous les théâtres d’opérations.

Réception des kits « Special Services » par une unité de Marines dans le pacifique sud.
Ensemble Soft-Ball « Special Services U.S. ARMY » de batteur-lanceur(Gant à 5 doigts).
Gant de lanceur de Soft-Ball Wilson 680X « Special Services U.S. ARMY » et sa balle, vous noterez que les balles de Soft-Ball ont un diamètre supérieur à celui des balles de baseball.
Photo originale du 16 mars 1945 prise lors du match d’ouverture de la ligue Signal Corps de Soft-Ball dans laquelle les champions de 1944, 3116th « Yanks » ont battu le 3177th « Pappy’s Playboys », 6 à 1.

USM3 trench knife

Voila le petit dernier est arrivé !

Il s’agit d’un M3 A.C.C, donc fabriqué par Aerial Cutlery Company à Marinette dans le Wisconsin.

USM3 ACC et son fourreau USM8 premier type

Ce modèle est assez rare, en effet Aerial est le 3ème plus rare fabricant d’USM3. Sur les plus de 2,5 millions d’USM3 produits entre 1943 et 1944, 9 sociétés se partagent la fabrication.

Marquage garde du fabricant Aerial Cutlery Company

Boker et Robeson company sont les deux plus rares avec un peu plus de 30000 unités produites pour chacun des fabricants. Ensuite Aerial avec 51748. Puis, les chiffres s’envolent au dessus des 120000 chez Pal Blade & Tool Company, pour atteindre les 656520 pour le fabricant Utica et même 854015 pour le plus gros fabricant, en l’occurrence Imperial Knife Compagny.  Ces deux plus gros fabricants complètent ma petite collection.

Utica et Imperial avec fourreaux M8 second type

Utica, Aerial, Imperial avec fourreaux M8 et M6

Quant aux fourreaux, les premiers modèles en cuir nommés M6 sont également rares. En effet ils sont uniquement fabriqués en 1943 par 6 fabricants et rapidement remplacés car jugés trop fragiles.

Exemple, seulement 66457 exemplaires pour le Viner Bros Shoe Company en ma possession sur les quelques 310000 M6 produits.

Un nouveau fourreau en résine et fibre voit donc le jour. Il ne sera produit, pendant la seconde guerre mondiale, que par une seule société, la Beckwith Manufacturing Company de Dover dans le New Hampshire à environ 1,7 million d’exemplaires , sous la désignation M8. Le cahier des charges sera modifié plusieurs fois avec l’ajout d’un crochet type M-1910, et d’un renfort métallique à l’extrémité pour la dernière version, estampillée M8A1 (3,125 millions d’exemplaires).

Rayon d’action des chasseurs alliés en Europe

Les raids de bombardiers diurnes sur l’Allemagne posent un problème très rapidement aux alliés, l’autonomie en carburant des avions…Non pas pour les bombardiers mais pour l’escorte composée de chasseurs.

En effet les bombardiers sont vulnérables aux tirs de barrage de la Flak allemande et de ses chasseurs qui doivent intercepter à tout prix les bombardiers, les pertes sont énormes. Il faut donc une escorte permanente des formations de bombardiers.

Ces raids avec escorte sont donc limités par le rayon d’action des chasseurs et ne peuvent opérer au cœur de l’Allemagne qu’à partir de novembre 1943 avec le Lockheed P38 Lightning.
Décembre 1943, le très performant North America P-51 Mustang et son rayon d’action de plus de 1000 kilomètres apportera la solution à cette problématique.

La lune de miel d’Ernest Kreiling

Photographie Life Magazine

Ernest Kreiling était staff-sergeant  au 114ème régiment d’infanterie de la 44ème division d’infanterie US.

En 1947, il revisite les champs de bataille en Lorraine avec sa femme à vélo. Le photographe du magazine LIFE Anthony Linck a suivi le couple et a documenté leur bien étrange lune de miel.

 

https://www.bygonely.com/honeymoon-in-battlefields-of-wwii/

C’est la zone

1945, les vainqueurs se partagent l’Allemagne et notamment la capitale du Reich, Berlin, en 4 zones d’occupation. Chacun sa zone, chacun son influence…

Mais est-ce valable uniquement pour L’Allemagne et Berlin ?

L’Autriche est en effet logée à la même enseigne avec une division par secteur et sa capitale, Vienne,  ô combien symbolique depuis l’Anschluss de 1938, n’échappe pas à la règle.
Elle dispose même d’une zone internationale où son administration est commune aux vainqueurs qui s’échangent chaque mois la responsabilité de la zone.

Ainsi les vainqueurs organisent  des patrouilles communes… Américains, français, anglais, russes en balade dans la même Jeep…