Donald Duck fait de la propagande

Dès l’entrée en guerre des États-Unis en décembre 1941, après l’attaque de Pearl Harbor, la propagande est devenue une priorité et le gouvernement américain le sait.
Les studios Disney décrochent  alors un contrat militaire le 8 décembre 1941.
Disney doit  produire 20 courts métrages d’enseignement pour l’armée, ils en feront 77 jusqu’en 1945.
Les studios vont changer de vedette, mettant en avant Donald Duck. Plus colérique et bagarreur, il fait passer un message plus fort que Mickey car ce dernier est vu comme trop joyeux et manquant de caractère.